Revenu universel d’activité : lancement de la consultation en ligne

IMG_2256-web.jpg

Christelle Dubos, secrétaire d’état auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé et Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté se sont rendus au Centre social CAF de Charenton, ce mercredi 9 octobre, pour annoncer le lancement de la consultation citoyenne du Revenu universel d’activité.

Le système actuel est constitué d’une dizaine de minima sociaux et d’aides sociales (RSA, APL, prime d’activité, ASS, AAH, etc.) avec chacun des règles différentes qui le rendent peu compréhensible. Cette complexité favorise le non-recours aux aides sociales et ne permet pas un retour rapide à l’emploi. Ainsi notre système de solidarité, malgré ses atouts, comporte de nombreuses limites qui ne lui permettent pas d’atteindre son objectif : protéger les plus fragiles de la pauvreté.
Parce que notre système de solidarité est l’affaire de tous, des allocataires, mais aussi de tous les citoyens, le gouvernement a choisi de lancer une large consultation en ligne pour recueillir l’avis et les propositions de tous.

Pour quel objectif ?

Le Revenu universel d’activité devra être un filet de sécurité adapté aux réalités des citoyens en situation de vulnérabilité. Il devra leur apporter un soutien financier, être lisible pour tous, être incitatif et accompagner la reprise d’une activité. Enfin, il devra permettre de lutter contre le non-recours aux aides sociales.

Du 9 octobre au 20 novembre, participez à la consultation en ligne sur le site consultation-rua.gouv.fr

– À qui le Revenu universel d’activité devra-t-il s’adresser ?
- Comment devra fonctionner le Revenu universel d’activité ?
- Comment lutter contre le non recours ?
- Comment encourager la reprise d’activité pour ceux qui le peuvent ?
- Le RUA devra-t-il s’adresser aux moins de 25 ans ?

Cette plateforme de consultation vous donne la parole, pour voter, vous exprimer et construire ensemble le futur Revenu universel d’activité.

Des ateliers seront également organisés dans 6 régions de France ; ils rassembleront une centaine de citoyens, allocataires des aides sociales ou non, ainsi que des professionnels de l’action sociale et des acteurs associatifs. Enfin, un jury citoyen, composé de 15 citoyens représentatifs de la population française clôturera la concertation début 2020.


Une démarche transparente, des engagements

Le délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté s’engage à rendre compte des débats qui auront lieu sur cette plateforme en ligne et dans les ateliers organisés dans toute la France, auprès des décideurs politiques et de l’ensemble des acteurs associés à la concertation institutionnelle.
Il s’engage à :
- Réaliser et publier la synthèse des contributions
- Répondre aux 20 propositions les plus soutenues
- Organiser une rencontre avec les contributeurs les plus actifs
- Expliquer et suivre les décisions finales

En savoir plus :

Dossier de presse : lancement de la concertation citoyenne sur le Revenu universel d’activité
Communiqué de presse : lancement de la consultation citoyenne sur le Revenu universel d’activité